Féfé

Rap
Première partie : Yellam
Mercredi 26 avril 2017 - 20h30
Le Vauban - Brest


Féfé présente son 3ème album intitulé Mauve, où il visite l’intégralité d’une palette sonore qu’il n’a cessé d’enrichir depuis l’époque où il œuvrait au sein du collectif rap Saïan Supa Crew.

A son éventail déjà chatoyant d’influences soul, rock, caraïbe et chanson française, il ajoute une touche africaine essentielle, résultat d’un indispensable retour aux sources... un voyage au Nigéria.

Mauve est l’album intégral d’un Féfé arrivé à maturité, celui où il raconte son histoire, ses voyages, où il partage ses espoirs, embrassant toutes les couleurs de la vie, toutes les nuances d’une musique qui lui ressemble, française de langue, afro-universelle de rythme. Mauve, cette couleur existentielle qui selon lui réalise la parfaite synthèse « entre le rose de la vie et les bleus de l’âme. »

Première partie : Yellam

Né en France d’une mère américaine et d’un père pied-noir, Yellam est un artiste anglophone qui fait ses premières apparitions sur scène en 2007. Amateur de reggae, soul et hip-hop, Yellam développe son univers musical autour de ces principales influences.

Après plusieurs singles, de nombreux concerts et un voyage en Jamaïque, le label Irie Ites Records le signe pour produire un album. Yellam part pour la seconde fois en Jamaïque en compagnie du label et collabore avec la crème des musiciens de l’île (The Roots Radics et Sly Dunbar). Dans le mythique studio Harry J, ils composent un album mélangeant roots des 70’s avec une touche moderne insufflée par Yellam. The Musical Train est sorti en octobre 2016.


fe2.fr

www.facebook.com/yellam


Prévente :
tarif réduit : 18€ + frais de location
tarif plein : 20€ + frais de location
Sur place : 23€


DakhaBrakha

Samedi 7 octobre 2017 - 20h30
Le Quartz - Brest


La musique de DakhaBrakha est un voyage unique dans la steppe ukrainienne. Un mélange de polyphonies de l’Est, de percussions africaines, de hip-hop, de transe pour un résultat bluffant !

Sur scène, ces quatre personnages sont intrigants : costumes traditionnels - longues robes blanches et toques de fourrure pour elles, robe de prêtre orthodoxe pour lui - entremêlât de voix puissantes qui mènent à la transe, coups d’archets rageurs, accalmies soudaines. On ne peut que se laisser porter par ce groupe qui incarne à lui seul le progressisme de la place de l’Indépendance.

DakhaBrakha c’est un envoûtement, un choc durable, la sensation d’avoir trouvé une musique tradi-moderne, à la fois ancestrale (les instruments, les polyphonies traditionnelles) et neuve (les rythmes de transe, l’influence du hip-hop).

Ils ont arpenté les scènes de plus de 30 pays, alors que le leur sombrait dans le chaos... les recevoir est soutenir la cause de musiciens qui ont choisi la musique comme arme, et la scène comme porte-voix.


www.dakhabrakha.com

Prévente :
tarif réduit : 25€ + frais de location
tarif plein : 28€ + frais de location


Camille

Jeudi 30 novembre 2017 - 20h30
La Carène - Brest


Bonne nouvelle pour les fans de Camille : 10 ans après ses débuts, elle annonce son grand retour au printemps 2017 avec un cinquième album « Ouï » à paraître en juin, et un passage par Brest, à La Carène en fin d’année.

Björk française ? Icône bo-bo, idole d’un jour, anarchique parisienne chic ou grande gamine bourrée de talent ? En fait, Camille serait plutôt du genre « résolument inclassable ».

L’artiste a été marquée par sa série de concerts dans des chapelles. Son nouvel album “ Ouï ” a d’ailleurs été enregistré au cœur du monastère du XIVème siècle La Chartreuse, dans le Gard.

Ecrits suite aux évènements de 2015-2016, les 11 titres, dont le single “ Fontaine de Lait ”, sont une ode à la paix, et ont apporté un apaisement à la chanteuse. “ Dans OUÏ il y a tout : la rondeur du O, l’ouverture du U, la droiture du Ï ”

Camille est l’une des artistes contemporaine à remettre au centre de sa musique la voix, sa voix, sous différentes formes : chant, vocalises, rythmiques vocales... C’est terriblement beau et efficace, en plus d’être délicat, sensuel, frais et paisible.


www.camilleofficiel.fr
Prévente :
tarif réduit : 30€ + frais de location
tarif plein : 35€ + frais de location


Pachibaba

Jeudi 05 octobre 2017 - 20h30
Le Vauban - Brest


Pachibaba est un groupe composé d’Olivier Araste, leadeur du groupe réunionnais Lindigo, de Fixi, l’accordéon débridé de Java et de Cyril Atef, batteur excentrique de renom.

Le premier, Olivier Araste, porte haute la flamme de son maloya, né des esclaves, chant des tambours et incantations ancestrales, véritable pouls de son île… Le second, Fixi, ancien clavier de Tony Allen, swingueur fou du groupe Java, moitié du duo ensoleillé avec Winston McAnuff, fait chanter son piano à bretelles. Enfin, le troisième, Cyril Atef, fait résonner des rythmes chamaniques à l’aide de ses baguettes magiques, que ça soit aux côté du chanteur -M-, lors de son génial duo Bumcello, ou au sein de l’étonnant CongopunQ.

Quand les beats naissent de feelings partagés, la musique abolit les étiquettes, pour créer, par-delà les océans, des lieux sonores inexplorés. Pachibaba – Pa ici pa aba, « par ici, par là-bas » en créole réunionnais – est donc né de la rencontre de ces trois musiciens, aussi ancrés dans leurs arts qu’électrons libres épris d’appels du large, et qui se sont ainsi trouvés pour forger leur langage inédit, forcément explosif. Pour autant, ce sont trois musiciens de Lindigo, qui complète ce groupe.

Ces 6 compères dégagent une complicité inébranlable, et concoctent avec amour un savoureux mélange des genres : une base maloya, des digressions musette, des soupçons d’afrobeat, relevés par des accents-piments congolais. Bref ! Une transe acoustique, explosive et généreuse, un grand message d’humanité délivré par des musiciens pas très sages, une musique thérapeutique et médicinale, qui libère des carcans, et brise les frontières… Une explosion virtuose de créativité et de sons, ouverte à tous !


www.facebook.com/pachibaba

Prévente :
tarif réduit : 16€ + frais de location
tarif plein : 19€ + frais de location
sur place : 23€


Mon Côté Punk

Vendredi 10 novembre 2017 - 20h30
Le Vauban - Brest


Ce collectif à géométrie variable, créé sous l’impulsion de Mourad Musset (La Rue Kétanou), réuni un improbable casting d’artistes de tous horizons. Une grande famille où “la crête pousse à l’intérieur de la tête” !

De punk, c’est plus le fond que la forme qu’ils ont : entre mélodies tsiganes, flamenco, sons du Maghreb, et chansons à textes, Mon Côté Punk est bien loin du rock sourd que laisse envisager son nom. Et s’il se dit punk, c’est surtout parce qu’il résiste aux cases de l’industrie du disque.

Mon Côté Punk aurait pu rester ce collectif éphémère, réunissant des individualités comme Loïc Lantoine, Dikès, Olivier et Mourad de La Rue Kétanou ou Karim Arab de Padam ; mais la sauce prend et c’est justement la diversité des influences et origines de ses membres qui en fait son identité musicale, son unité, sa force et sa beauté.

Après une tournée en Colombie en 2016, ils reviennent avec un album aux sonorités latines, à paraître en septembre 2017. Un peu de suspence quant au titre, mais comme à leur habitude, ils pousseront les limites et les murs de nos esprits pour nous ouvrir à l’amour, aux rencontres et aux voyages. Un hymne à la vie, comme ils savent si bien le faire !


www.facebook.com/moncotepunkofficiel

Prévente :
tarif réduit : 16€ + frais de location
tarif plein : 18€ + frais de location
sur place : 21€